UN METIER PASSION « Le nez et l’esprit »

Publié le par PP GIRARD SATIE conseil RH

Jean Michel DURIEZ  est le nez de la maison « les parfums Jean Patou ». Au delà des aspects techniques de la fabrication d’un parfum, je souhaitais souligner avec quelle facilité, il nous parle de son amour du métier, de son ressenti. Bien plus qu’une note sur les satisfactions de son métier, les clés du métier passion. Extrait...
Pourquoi avoir choisi cette profession ?
Un rapport particulier avec l’odeur, un rapport de fascination qui a été fort, intime, vorace et gourmand. Dès que j'ai appris que le métier de parfumeur existait, j'ai su que c'était ce que je ferais.
Comment trouvez vous l’inspiration ?
La composition d'un parfum c'est une émotion à laquelle on donne vie. Cette émotion n'est pas forcément olfactive, l'idée de départ peut être une émotion gustative ou bien visuelle. C'est une série de stimulations de cette sorte qui me donne des envies créatives.
Les grandes qualités pour devenir un nez ?
Il faut être passionné, sensible, bien sûr un peu de nez ! Les deux premières qualités sont essentielles.
Est on nez toute sa vie ?
Oui, En tant que professionnel, c'est une telle passion que l'on ne peut jamais s'en défaire.

Publié dans GRH

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article