Des Femmes victimes de violences : illustration

Publié le par PP GIRARD SATIEconseil.rh

Vendredi 25 novembre 2005, c’est la journée internationale pour l'éimination de la violence à l'égard des femmes.  Insoutenable, inadmissible, insupportable. Il n’y a pas de mots assez fort pour qualifier ces violences faites à des femmes, des filles, des enfants.  

Comment expliquer les violences massives subies par les femmes sud africaines dans une relative indifférence ? « Mlle Sindiswe Mbandiwa, 23 ans a déjà subit plusieurs abus sexuelles, violée par son propre grand-père et maintenant séropositive, comme 40% des personnes survivants à un viol, sans pouvoir obtenir de traitement de la part du gouvernement sud africain, ce n’est pas une priorité nationale » nous dit Charlene Smith, journaliste à Johannesburg. Des adolescents qui croient qu’un rapport avec une fille vierge pourrait guérir du sida.

L’histoire de Sindiswe est tristement banale en Afrique du sud, et pas seulement le viol, la violence physique menace aussi les femmes. On estime que quatre femmes meurent chaque jour sous les coups donnés par leur compagnon.

On peut analyser ces problèmes comme la conséquence de la persistance de la pauvreté conjuguée à la faiblesse du pouvoir en place…malheureusement ces violences, sexuelles, entre autres ne sont pas l’apanage des pays pauvres, et dépassent les barrières socio-économiques, renvoient à cette piètre image qu’à le violeur de lui-même. Et de conclure qu’il est trop facile de se focaliser sur des cas extrêmes, pour faire oublier que des pères violent leurs propres enfants. Le plus grand danger, c’est la banalisation, la normalisation, « qu’un rapport sexuel imposé est normal », nous disent les garçons sud africains.

A New York  aussi, alors que la ville a réussi en 2003 à faire baisser de 10 % tous types de crimes et délits, les viols ont augmenté de 6 %.

Des solutions… ? Comment faire pour que les comportements changent, « se débarrasser des cochonneries qui embarassent nos poubelles ».

Publié dans ACTU

Commenter cet article

christophe blazquez 25/11/2005 15:14

C'est bien de défendre cette cause !
:)
Bon week-end