Le marketing pour nous embellir

Publié le par PPG

299737855-435fa232f2-m.jpgDéjà dans les années 50, Vans Packard évoquait la persuasion clandestine, Frédéric Brochet nous parle aujourdhui de persuasion avérée ! Eh donc, les consommateurs sont influencés par la couleur, ensuite par l'image du produit (la notoriété de la marque) et enfin par le contenu, contenu bien sur d'une bouteille de vin par exemple, le contenu d'un flacon de liquide vaisselle, je vous le déconseille. C'est ce qui ressort de la conférence organisé à  l'université des EDV, distillé une première fois dans un article de SO, l'image bât le goût.et une seconde fois dans CL 20eme  rentrée solennelle (attention articles de presse, en ligne pour une durée limitée)
Surprise pour le  journaliste de SO qui a pondu le 1er article et qui n'en revient toujours pas. Ca l'est moins pour les ex-étudiants de la promotion, rompus aux stratégies marketing et marketing sensoriel. 
les consommateurs sont essentiellement influencés par la couleur et l'image qu'ils ont d'un vin, bien plus que par son goût réel. Le marketing aura inventer sans le savoir une nouvelle forme d'art, ou comment embellir un produit pour qu'il paraisse encore plus beau. 

Illustration : Flickr

Publié dans The TRADE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article