Noir

Publié le par PPG

me0000088649_2.jpgLe noir est fascinant, vous ne trouvez pas ? A la fois symbole de deuil et couleur prometteuse, le noir serait presque une couleur banale. Allégorie de mort, puisque l'on s'habille en noir pour accompagner les disparus dans leur dernière demeure, dans le prolongement du deuil à l'instar de ces grands mères qui apparaissaient en silhouettes noires, ces curés de campagne habillés en soutane dans les villages les plus reculés, disparus. Symbole du mystère, et de l'imagination malsaine, de clandestinité comme les ex blouson noirs, disparus, les aficionados du heavy métal et plus prêt de nous du black métal, marginalisé.

Le noir presque commun et excitant.
120px-sushi_bento.jpg Aujourd'hui le noir est un style, une attitude. Il envahit nos penderies, nos maisons, on mange dans des assiettes noires pour faire ressortir les sushis et les sashimis, on boit dans des coupes en cristal noir, on se détend dans les ténèbres de sa baignoire … noire, on s'habille en noir, c'est plus chic. En somme, le noir comme symbole de mort, de deuil, de tristesse, de repos, d’ abyme s’est transformé en une couleur. Matisse écrit en 1954 c'est dans cette oeuvre les Marocains que j'ai commencé à utiliser le noir pur comme couleur de lumière et non comme couleur d'obscurité.

Au symbolisme religieux aux fins dernières, aux ténèbres originelles, le noir a évolué vers une représentation forte de désir, de fascination et de plaisir.

Publié dans SOCIETE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article