CV anonyme : la fin des a priori...

Publié le par PP GIRARD SATIEconseil.rh

Proposé en 2004 par JC Bébéart, et mis en oeuvre chez AXA depuis 2005,  l'objectif du CV est "seulement de déclencher un entretien pour in fine, créer les conditions favorables à la diversification des recrutements."

  • Quel est le réel impact sur la préselection des minorités ?
  • La mise en oeuvre du CV anonyme chez AXA peut elle servir d'exemple ?
  • Quelle sont les modalités de mise en oeuvre ?
  • A qui beneficie l'anonymisation du CV ?
A vos reflexions...
(source : vu dans E&C 3/01/06)

Publié dans Stratégie d'emploi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christophe blazquez 15/02/2006 10:05

Merci pour cette info.

PPG 15/02/2006 09:01

Le dossier ARTE du 14/02/06 revenait  entre autres sur le CV anonyme : mélange d'opinions, efficacité, parôle aux interessés...et même si on se doit de rester vigilent par rapport à ce que la TV nous montre, sans démontrer, le reportage chez Axa, initiateur du CV anonyme, où un cadre de la maison, chargé de la com, me semble t il aura eu bien du mal à montrer que le siège parisien est un exemple de diversité, et que, ça n'a pas echappé aux journalistes, le service recrutement, reçoit et surtout continue à traiter des CV "non anonyme".

votre serviteur 21/01/2006 15:30

Disons que à la lecture de vos remarques, le problème est ailleurs, et comme le dit Le Monolecte, le CV anonyme "c'est de la poudre aux yeux" , Effectivement faire son CV à poil en podcast et l'adresser à l'entreprise, je n'y avais pas pensé, les organisateurs de star ac et autres graines de stars y ont pensé, eux,....Maintenant le bilan de compétences, le portefeuille de compétences rejoint les orientations du plan européen 2007 /2013 et qui propose la formalisation d'un portefeuille de compétences veritable identité professionnelle du candidat dans le cadre d'un recrutement j'entends, etayé par toutes les réalisations, expériences, dossiers,....effectué par ce même candidat; Conjugué à un solide entretien, et outre le fait que ceci aura des conséquences sur les stratégies de recrutement de suivi des carrières, c'est aussi la montée en puissance du processus de recrutement avec toutes les consequences positives en terme de renforcement RH, de qualité de recrutement, de gestion des carrières, et de conditions favorable à la diversification...

christophe blazquez 21/01/2006 13:53

Tout comme Jacky,Je pense que l'entretien reste le point central de tout processus de recrutement.Quand au bilan profesionnel, son utilité n'est plus à démontrer ...Christophe

DEBIEN 21/01/2006 07:55

Il me parait difficile de se priver aujourd'hui du CV anonyme ou non, qui ne représente qu'un signe d'appel adressé au recruteur, il a au moins le mérite de faire une première selection avec tous les risques d'erreurs que l'on sait. Je pense qu'il ne faut pas en attendre beaucoup plus du CV  et que le plus important se joue pendant l'entretien.
Ceci dit, il y a surement mieux à inventer, pourqupoi ne pas demander un bilan professionnel relatant chacun des postes et la description des réalisations et des compétences acquises, avec un brin d'analyse sur les réussites et les échecs.
Merci pour vos réflexions
Jacky DEBIEN

PP GIRARD 21/01/2006 11:29

Bonjour Jacky, et bienvenue dans la blogosphère.merci pour ta contributioneffectivement le thème genere qs reflexions pertinentes.Continuons le débat :-)