un exemple de compétence contradictoire : du sport vers le monde de l'entreprise.

Publié le par PP GIRARD

Bien entendu, l'aviron est un outil de management, où virevoltent pédagogie semi directive, dimensions managériales chères aux responsables [1],  compétences contradictoires, harmonie, chaos, et chocolat. (À écouter quelque fois la bisque ambiante, en début de sortie ... :)))

Ce n'est pas l'éducateur qui éduque, c'est le contexte Makarenko : merci Benoît.

Prenons comme exemple une sortie traditionnelle en Huit [2], musclée, technique, un bon bateau  emmené par des vétérans bien conservés, du moins pas encore éligibles pour les parties de  ... (pêche), car  une sortie en huit n'a rien d'une partie de pêche, parole de dos musclé ;-)

(Initiation : un bateau d'aviron X8 est composé d'un barreur qui donne le la,  de 8 rameurs,  dont   un  chef de nage positionné en tête de bateau et face au barreur (interaction) ,  qui donne le rythme : Tou !! )

Elémentaire,  pour une bonne glisse sur le fleuve,  nos huit rameurs godillent  en cadence (donner du sens)  dans un tempo avironique  harmonieux et rythmé, sous l'oeil aiguisé du technicien barreur, prêt à donner du gosier en cas de gabare furtive : Tou !!
Mais voilà, à raison de vingt coûts  par minute,  bonne moyenne, ramer  deux heures à l'unisson est loin d'être évident. L’harmonie n’est pas pérenne. Une phase de désordre ou de chaos est nécessaire pour atteindre une nouvelle situation d’harmonie, différente de la  précédente et ainsi de suite, ... compliqué cette approche philosophique.
J'ai aussi, en parc à bateaux, une autre explication : la perfection égocentrique du geste,
j'en veux pour preuve la capacité de certains rameurs confirmés à être sûre d'eux mêmes, à telle enseigne qu'ils sont dans un trip quasi pertinent : je répète mon geste, que je maîtrise à la perfection et j'oublie l'efficacité du machin, la cohérence,  gage d'efficacité.
 
Postulat : Singleton collectif et pas ensemble d’individualité, car c'est le mouvement collectif avec ses défauts, ses qualités, qui propulse le bateau de façon efficace, et finalement, l'ensemble fait la beauté d'un  geste, unique, ..., pas le perfectionnisme individuel positionné par ici ou par là,  in the boat.

Transposition au monde l'entreprise
Etre pertinent par rapport aux demandes spécifiques de l’environnement et garder le souci de cohérence. Les décisions, et par conséquent les communications, doivent avoir le souci de s’adapter à chaque interlocuteur et aux situations particulières, mais tout en veillant à garder une cohérence suffisante avec le discours global destiné à l’environnement de l’entreprise.

Quid des novices en aviron : c'est beau.

[1] dimension(s) : autonomie > (conscience, responsabilité, aide)
[2] Huit : pour plus de clarté, je vous invite à parcourir le site du club et à cliquez dans le menu sur l'aviron.

Publié dans Management

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article