Internet : ma grande poubelle

Publié le

Alors comme cela le vilain !  Mais non, Mais non, cher collègue, Internet n’est une  grande poubelle, aux effluves ragoûtantes, truffée d’images obscènes, un repère de briguant, de détraqués et autres psychopathes. Et si des personnes bien intentionnées,  plus enclines à la paranoïa,  y voient les pixels du démon, ou bien une nouvelle l’intrusion Terminatorienne, d’autres n’en faut pas cas, comme Billaut,  et y voient des sources et des axes de progrès, et d’autres encore  des sources d’embellissement. Je partage plutôt cette conception progressiste. L’internaute a besoin  d’être éduquer, et il  faudrait peut être lancer le concept du permis de surfer, version light, histoire de bien démystifier la bête. J’aime bien ce site panoplie, car "contempler les arts permet de nous embellir".
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article