POLEMOLOGIE : le bon conseiller

Publié le par PP GIRARD

Polémologie du 26 août 2006 ...

Polémologie autour de l’ouie : on dit a que la nature en nous donnant deux oreilles et une seule langue voulut nous obliger à moins parler pour mieux nous entendre. Sentiments partagées car j'ai du mépris et de l'admiration pour ces bons conseillers qui savent écouter ou qui ne savent pas écouter. Nous pouvons toujours en tirer une leçon de bien vivre : quand nous voyons quelqu’un mal écouter, nous pouvons nous répéter a nous même : "est ce que par hasard je ne lui ressemble pas ? " Platon.

On peut le nommer conseiller d'orientation ou  conseiller en carrière. Etudiant, salarié, sans emploi,  nous avons  tous eu à vivre ce moment quasi intimiste avec un bon conseiller bien intentionné, et de ressortir de cette entrevue, désabusé, circonspect, interrogatif. J'admets  faire un méga-amalgame entre le bon conseiller spécialiste RH, formé aux outils de la Cegos, ex-écouteur HIFI et  converti aux sons DECT,  et les autres, néanmoins, ce n’est pas moi qui ai commencé. Le bon conseiller :

- démonte, décourager,
- ne pose pas de question,
- surtout, ne pas donner de solution,
- ou bien influence vers des chemins balisés
- suggère de préparer votre prochain entrevue,
- vous interrompt si vous lui parlez trop pertinent
- vous félicite quand il ne comprend rien

Est ce que vous m'écoutez ?


TAG auditif : Flickr

Publié dans POLEMOLOGIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article