POLEMOLOGIE : Le djeun a une véritable conscience économique, mais ...

Publié le par PPG

Polémologie du 7 octobre 2006, autour du déséquilibre. Tous les djeuns n’ont pas suivi les cours  magistraux de l'ineffable J. Masset, Maître de conférence et adepte de la micro- économie, qui, lors de sa première intervention, nous expliquait comment acheter un yaourt à la pièce dans un hyper lambda, sans risquer de se faire virer par le service de sécurité. Non, me semble il. Et pourtant, et c’est de bonne augure, j’ai la conviction que les djeuns ont une véritable conscience économique.  

Aujourd’hui, en faisant  quelques courses dans un hypermarché de bonne réputation, j’observais un groupe de cinq djeuns ado en TD de gestion alimentaire.

    - D’abord le djeun est rompu à la programmation  linéaire, il calcule à l’optimum et fait les meilleurs choix en fonction de son budget.
    - Le djeun est sensibilisé à la négociation et à la résolution de conflits, en un éclair, nos joyeux drilles ont d’une  façon tout à fait consensuelle trouvé le bon compromis en coupant le saucisson sec et le chorizo.
    - Le djeun a de vrais valeurs économiques, dans l’adversité, au regard de son budget serré, il optimise ses choix alimentaires, et ceci pour prévenir toutes carences lipidiques et glucosiques (sodas, saucisson, pizza, fromage, et  montagnes de glaces … ?

Hélas quand les valeurs économiques prennent le pas sur l’équilibre alimentaire, l’obésité les guette.  Et, ce ne sont pas les vieux discours rabâchés sur l’équilibre alimentaire en milieu acide scolaire, ni les programmes diététiques verts et variés des cantines qui change la donne économique. Les majors de l’agro veillent au gras et au sucre, et nous prépareraient des nouveaux concepts alimentaires, genre glace au boudin !

Illustration : flickr

Publié dans POLEMOLOGIE

Commenter cet article