Pépère pervers, Mémère perverse

Publié le

La jouissance suprême pour un pervers narcissique est de faire accomplir la destruction d’un individu par un autre individu, d’assister au combat d’où les deux « victimes » sortiront affaiblis, ce qui renforcera sa toute puissance personnalité, tel que Iago, dans Othello de Shakespeare qui déclare aimer faire le mal pour l’amour du mal.

Ca démarre fort sur le sujet ! Hélas, peut être avez-vous déjà croisé sur votre chemin, un pervers narcissique, que  vous vous êtes laissé séduire … .

Quelle attitude face  a ces personnages de mauvais augure : se soumettre, fuir, ou lutter.

Face à des pervers, je serais tenté d’affirmer qu’un retour de boomerang, ou de baffes serait la solution la plus radicale, efficiente. Néanmoins, je suis plutôt un homme de droit, je ne crois pas que la violence soit la meilleure voie, je recommande  plutôt une attitude raisonnable. Et ne  voyez pas en moins un manque de courage, au contraire, ne pas se laisser impressionner, et, savoir ce défendre sont aussi des solutions non violente, tout est relatif. Et, si vous parvenez  à repérer une personne perverse, vous avez déjà gagné une bataille.

 

PETIT DECRYPTAGE DU HARCELEUR ENTRES AMIS.

 

On aura compris que le pervers s’attaque aux personnes consciencieuses, ayant une propension a se culpabiliser, quitte à se mettre a la disposition de l‘autre, ça rassure. Le pervers, on l’aura aussi compris, est une personne très organisée puisque qu il fonde ses attaques sur une démarche :

 

D’abord un cadre (l’en faut au moins cinq) : le pervers a un sens grandiose de sa propre importance, il pense être spéciale et unique, a un besoin excessif d’être admiré, manque d’empathie, fait preuve d’arrogance, pense que tout lui est du, envie souvent les autres, est absorbé par des fantaisies de pouvoir.

Ensuite une méthode : séduction, domination et empreinte, car le pervers veut laisser une marque sur la victime.

 

Hélas, dans Othello, le personnage de Iago, personnalité narcissique, par son habileté, par sa volupté de la bassesse, et,  par son son intelligence,  le mènera au succès. Cependant, nous ne sommes pas dans la pièce de Shakespeare.



Image : Flickr

Publié dans Management

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article